Ateliers et autres réunions sur le renforcement des capacités et l'assistance technique

Le Secrétariat de la Convention de Minamata a organisé des ateliers et des réunions pour appuyer le renforcement des capacités et fournir une assistance technique pour la mise en œuvre de la Convention.


Atelier régional Asie-Pacifique sur la réduction des émissions de mercure provenant de la combustion du charbon

Hanoï, Viet Nam, 31 octobre-1er novembre 2019

Un atelier sur la réduction des émissions de mercure provenant du charbon s'est tenu à Hanoï au Viet Nam du 31 octobre au 1er novembre 2019, sous l'égide de l'Université des ressources naturelles et de l'environnement de Hanoï. Il s’agissait d’un événement conjoint entre le projet de renforcement des capacités du Secrétariat financé par l’Union européenne et le projet du PNUE au titre du Fonds d’affectation spéciale pour la Chine. Cette réunion a eu lieu à la suite d'une réunion du Partenariat mondial sur le mercure concernant le charbon.

L'objectif général de l'atelier était d'échanger des informations sur les efforts visant à réduire les émissions de mercure provenant du charbon et d'identifier les opportunités et les défis pour la coopération internationale dans ce domaine. Des experts venus de Chine, d'Inde, d'Indonésie, de Mongolie, du Sri Lanka, de Thaïlande et du Viet Nam ont présenté la situation actuelle et les projets futurs concernant l'utilisation des meilleures techniques disponibles et des meilleures pratiques environnementales (BAT / BEP), l'élaboration d'un inventaire des émissions et les approches réglementaires pour contrôler les émissions de mercure conformément à la Convention de Minamata.

Le programme de l'atelier est disponible ici (en anglais uniquement). Le rapport de l'atelier sera affiché sur le site Web. Les présentations des participants peuvent être téléchargées ici (stockage de documents ONU).


Atelier de partage des connaissances entre la Bolivie, la Colombie, l'Équateur, le Mexique, Panama et le Pérou sur le commerce du mercure

La Paz, Bolivie, 8-10 octobre 2019

Un atelier de partage des connaissances sur le commerce du mercure entre la Bolivie, la Colombie, l'Équateur, le Mexique, le Panama et le Pérou s'est tenu à La Paz, en Bolivie, du 8 au 10 octobre 2019, avec le financement de l'Union européenne.

L’objectif général de l’atelier était d’aider les pays à s’acquitter de leurs obligations commerciales en vertu de la Convention de Minamata. L’atelier a également été l’occasion pour les représentants des ministères de l’environnement d’échanger avec leurs agents des douanes respectifs afin de partager leurs expériences sur des questions liées au commerce, telles que le consentement préalable à l’importation, les sources de mercure commercialisé, la manipulation et le stockage du mercure confisqué, et l'utilisation du mercure commercialisé dans l'extraction artisanale et à petite échelle de l'or.

Les participants ont identifié les défis rencontrés dans la mise en œuvre de la Convention de Minamata et ont exploré des solutions et des approches permettant de les surmonter aux niveaux national et sous-régional. Cela inclut la mise en service du nouvel observatoire andin, chargé de la gestion des informations officielles sur le mercure.

Le rapport de l'atelier est disponible ici (en espagnol uniquement). Le Secrétariat organisera une manifestation parallèle à la COP3 pour diffuser les résultats de l'atelier et donner suite aux recommandations.


Atelier sur les synergies dans la gestion des déchets de mercure

Osaka, Japon, 30 au 31 mai 2019

Un atelier sur les synergies dans la gestion des déchets de mercure s'est tenu à Osaka, au Japon, les 30 et 31 mai 2019, organisé conjointement par le ministère de l'Environnement du Japon, le secrétariat de la Convention de Minamata sur le mercure et le Programme des Nations Unies pour l'Environnement par l'intermédiaire de son Centre International de Technologie de l'Environnement (IETC). L'objectif principal de l'atelier était de promouvoir la gestion écologiquement rationnelle des déchets de mercure en identifiant les besoins et les lacunes en matière de renforcement des capacités, d'assistance technique et de transfert de technologie, ainsi que les possibilités de mise en œuvre synergique non seulement dans le cadre de la Convention de Minamata, mais aussi entre la Convention de Minamata et d’autres cadres mondiaux. L'atelier a réuni 41 participants et était présidé par M. Teruyoshi Hayamizu, de l'Institut National d'Études Environnementales du Japon. Cet atelier s'est tenu parallèlement à la réunion en face à face du groupe d'experts techniques sur les seuils de résidus de mercure établis par la Conférence des Parties à la Convention de Minamata à sa deuxième session.

Le résumé du président est disponible ici (document en anglais). De plus amples informations sont disponibles sur le site web de l'IETC.

Copyright 2019 by Minamata Convention on Mercury