Comité de mise en oeuvre et du respect des obligations

La Convention de Minamata sur le mercure établit, en son article 15, un Comité de mise en oeuvre et du respect des obligations ayant qualité d’organe subsidiaire de la Conférence des Parties, en vue de promouvoir la mise en oeuvre et d’examiner le respect de toutes ses dispositions.

Lors de sa première réunion, la Conférence des Parties à la Convention de Minamata a élu les membres suivants afin de siéger au Comité de mise en oeuvre et du respect des obligations (Décision MC-1/7):

  • Pour l’Afrique: Hanitriniaina Liliane Randrianomenjanahary (Madagascar), Mohamed Abdoulai Kamara (Sierra Leone) et Bianca Hlob’sile Dlamini (Swaziland);
  • Pour l’Asie-Pacifique: Wang Qian (Chine), Heidar Ali Balouji (République islamique d’Iran), et S.M.D.P. Anura Jayatilake (Sri Lanka);
  • Pour l’Europe Centrale et Orientale: Boyko Malinov (Bulgarie), Inga Poroghin (République de Moldova) et Claudia Sorina Dumitru (Roumanie);
  • Pour l’Amérique Latine et les Caraïbes: Diego Henrique Costa Pereira (Brésil), Vilma Morales Quillama (Pérou) (1re année) et José Antonio Piedra Montoya (Équateur) (2e année), et Arturo Gavilán Garcia (Mexique) (1re année) et Alejandra Acosta (Argentine) (2e année);
  • Pour l’Europe occidentale et autres États: Janine van Aalst (Pays-Bas), Mark Govoni (Suisse) et Jennifer Landsidle (États-Unis d’Amérique).

Première réunion du Comité de mise en oeuvre et du respect des obligations, 29-30 mai 2018, Genève

Le Comité de mise en oeuvre et du respect des obligations s'est réuni pour la première fois les 29 et 30 mai 2018 à Genève. Lors de cette réunion, les membres du Comité ont notamment élaboré le règlement intérieur qui sera, conformément aux dispositions du paragraphe 5 de l'article 15 de la Convention de Minamata, transmis à la deuxième réunion de la Conférence des Parties à la Convention pour examen et approbation.

La réunion du Comité a été précédée d'une séance d'échange d'informations sur l'expérience de comités établis dans le cadre d'autres accords multilatéraux sur l'environnement, et notamment la Convention de Bâle sur le contrôle des mouvements transfrontières de déchets dangereux et de leur élimination, la Convention d'Aarhus sur l’accès à l’information, la participation du public au processus décisionnel et l’accès à la justice en matière d’environnement et le Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d’ozone.

Copyright 2018 by Minamata Convention on Mercury