Actualités

La Jamaïque porte à 71 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata
Le 19 juillet 2017, le Gouvernement de la Jamaïque a déposé son instrument de ratification, devenant ainsi la 71ème future Partie à la Convention de Minamata.

La Jamaïque porte à 71 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata

La Jamaïque porte à 71 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata
Le 19 juillet 2017, le Gouvernement de la Jamaïque a déposé son instrument de ratification, devenant ainsi la 71ème future Partie à la Convention de Minamata.
Le Rwanda porte à 70 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata
Le 29 juin 2017, le Gouvernement rwandais a déposé son instrument de ratification, devenant ainsi la 70ème future Partie à la Convention de Minamata.

Le Rwanda porte à 70 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata

Le Rwanda porte à 70 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata
Le 29 juin 2017, le Gouvernement rwandais a déposé son instrument de ratification, devenant ainsi la 70ème future Partie à la Convention de Minamata.
La ville de Minamata célèbre l'entrée en vigueur de la Convention
Suivez en direct la célébration organisée par le Japon, la préfecture de Kumamoto et la ville de Minamata le 1er juillet de 14h à 16h10 (05h00-07h10 GMT).

La ville de Minamata célèbre l'entrée en vigueur de la Convention

La ville de Minamata célèbre l'entrée en vigueur de la Convention

Suivez en direct la célébration organisée par le Japon, la préfecture de Kumamoto et la ville de Minamata le 1er juillet de 14h à 16h10 (05h00-07h10 GMT).

Ratification de la Convention par Palau, la Thaïlande, la Slovénie et le Vietnam
Les 21, 22 et 23 juin 2017, les gouvernements de Palau, de la Thaïlande, de la Slovénie et du Vietnam ont déposé leurs instruments de ratification, portant à 69 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata.

Ratification de la Convention par Palau, la Thaïlande, la Slovénie et le Vietnam

Ratification de la Convention par Palau, la Thaïlande, la Slovénie et le Vietnam
Les 21, 22 et 23 juin 2017, les gouvernements de Palau, de la Thaïlande, de la Slovénie et du Vietnam ont déposé leurs instruments de ratification, portant à 69 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata.
Ratification de la Convention par l'Iran, le Salvador, la Lettonie, la Moldavie, et l'Estonie
Les 16, 20 et 21 juin 2017, les gouvernements de l'Iran, du Salvador, de la Lettonie, de la Moldavie, et de l'Estonie ont déposé leurs instruments de ratification, portant à 65 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata.

Ratification de la Convention par l'Iran, le Salvador, la Lettonie, la Moldavie, et l'Estonie

Ratification de la Convention par l'Iran, le Salvador, la Lettonie, la Moldavie, et l'Estonie

Les 16, 20 et 21 juin 2017, les gouvernements de l'Iran, du Salvador, de la Lettonie, de la Moldavie, et de l'Estonie ont déposé leurs instruments de ratification, portant à 65 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata.

Ratification de la Convention par la République Tchèque et le Sri Lanka
Le 19 juin 2017, les gouvernements de la République Tchèque et du Sri Lanka ont déposé leurs instruments de ratification, devenant ainsi les 59ème et 60ème futures Parties à la Convention de Minamata.

Ratification de la Convention par la République Tchèque et le Sri Lanka

Ratification de la Convention par la République Tchèque et le Sri Lanka
Le 19 juin 2017, les gouvernements de la République Tchèque et du Sri Lanka ont déposé leurs instruments de ratification, devenant ainsi les 59ème et 60ème futures Parties à la Convention de Minamata.
La France porte à 58 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata
Le 15 juin 2017, le Gouvernement français a déposé son instrument de ratification, devenant ainsi la 58ème future Partie à la Convention de Minamata.

La France porte à 58 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata

La France porte à 58 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata
Le 15 juin 2017, le Gouvernement français a déposé son instrument de ratification, devenant ainsi la 58ème future Partie à la Convention de Minamata.
L'Autriche porte à 57 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata
Le 12 juin 2017, le Gouvernement autrichien a déposé son instrument de ratification, devenant ainsi la 57ème future Partie à la Convention de Minamata.

L'Autriche porte à 57 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata

L'Autriche porte à 57 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata
Le 12 juin 2017, le Gouvernement autrichien a déposé son instrument de ratification, devenant ainsi la 57ème future Partie à la Convention de Minamata.
Le Niger porte à 56 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata
Le 9 juin 2017, le Gouvernement du Niger a déposé son instrument de ratification, devenant ainsi la 56ème future Partie à la Convention de Minamata.

Le Niger porte à 56 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata

Le Niger porte à 56 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata
Le 9 juin 2017, le Gouvernement du Niger a déposé son instrument de ratification, devenant ainsi la 56ème future Partie à la Convention de Minamata.
La Finlande porte à 55 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata
Le 1er juin 2017, le gouvernement de la Finlande a déposé son instrument de ratification, devenant ainsi la 55ème future Partie à la Convention de Minamata.

La Finlande porte à 55 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata

La Finlande porte à 55 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata
Le 1er juin 2017, le gouvernement de la Finlande a déposé son instrument de ratification, devenant ainsi la 55ème future Partie à la Convention de Minamata.
La Slovaquie porte à 54 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata
Le 31 mai 2017, le gouvernement de la Slovaquie a déposé son instrument de ratification, devenant ainsi la 54ème future Partie à la Convention de Minamata.

La Slovaquie porte à 54 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata

La Slovaquie porte à 54 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata
Le 31 mai 2017, le gouvernement de la Slovaquie a déposé son instrument de ratification, devenant ainsi la 54ème future Partie à la Convention de Minamata.
Saint-Christophe-et-Niévès porte à 53 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata
Le 24 mai 2017, le gouvernement de la Saint-Christophe-et-Niévès a déposé son instrument de ratification, devenant ainsi la 53ème future Partie à la Convention de Minamata.

Saint-Christophe-et-Niévès porte à 53 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata

Saint-Christophe-et-Niévès porte à 53 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata
Le 24 mai 2017, le gouvernement de la Saint-Christophe-et-Niévès a déposé son instrument de ratification, devenant ainsi la 53ème future Partie à la Convention de Minamata.
Le cap des 50 ratifications franchi le 18 mai 2017!
L'Union Européenne et sept de ses États membres, la Bulgarie, le Danemark, la Hongrie, Malte, les Pays-Bas, la Roumanie et la Suède, ont déposé leurs instruments de ratification au siège de l'ONU à New York, portant à 52 le nombre actuel de futures Parties.

Le cap des 50 ratifications franchi le 18 mai 2017!

Le cap des 50 ratifications franchi le 18 mai 2017!

L'Union Européenne et sept de ses États membres, la Bulgarie, le Danemark, la Hongrie, Malte, les Pays-Bas, la Roumanie et la Suède, ont déposé leurs instruments de ratification au siège de l'ONU à New York, portant à 52 le nombre actuel de futures Parties.

Par conséquent le 16 août 2017, la Convention, qui vise à protéger la santé humaine et l’environnement contre les émissions et rejets anthropiques de mercure et de composés du mercure, deviendra juridiquement contraignante pour toutes ses Parties. Consultez la liste des instruments déposés à ce jour en cliquant ici.

La Convention de Minamata sur le mercure est la première Convention internationale sur l'environnement et la santé adoptée depuis près d'une décennie. Ses dispositions portent sur l’ensemble du cycle de vie du mercure, considéré par l'OMS comme l'un des dix produits chimiques les plus préoccupants pour la santé publique et qui menace l'environnement et la santé de millions d’individus. Erik Solheim, Directeur exécutif de l'ONU Environnement, nous rappelle qu'il existe des alternatives aux applications actuelles du mercure, notamment des procédés industriels plus récents et plus sûrs, et que tous les pays, grands et petits, ont un rôle à jouer, tout comme nous tous, en changeant ce que nous achetons et utilisons.

La première Conférence des Parties à la Convention de Minamata rassemblera les représentants de gouvernements, d’organisations intergouvernementales et non gouvernementales du monde entier à Genève du 24 au 29 septembre 2017. Cette Conférence jouera un rôle clé dans l'avenir de la Convention, car elle examinera et adoptera des décisions couvrant des questions techniques, administratives, opérationnelles et financières. Le président de la Suisse accueillera un segment de haut niveau intitulé « Making Mercury History » (Dire adieu au mercure) les 28 et 29 septembre. Vous trouverez davantage d'informations sur la première Conférence des Parties ici.

Suivez nous sur Twitter :

@minamataMEA

#MakeMercuryHistory

Pour en savoir plus :

ONU environnement

Article de l'ONU environnement sur l’extraction minière artisanale et à petite échelle d’or

Notre site web désormais disponible en français et en espagnol!
Le site web de la Convention de Minamata est désormais disponible en français et en espagnol, grâce au soutien financier de la France ainsi qu'à l'appui de l'UNITAR.

Notre site web désormais disponible en français et en espagnol!

Notre site web désormais disponible en français et en espagnol!

Le site web de la Convention de Minamata est désormais disponible en français et en espagnol, grâce au soutien financier de la France ainsi qu'à l'appui de l'UNITAR.

La Norvège porte à 44 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata
Le 12 mai 2017, le gouvernement de la Norvège a déposé son instrument de ratification, devenant ainsi la 44ème future Partie à la Convention de Minamata.

La Norvège porte à 44 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata

La Norvège porte à 44 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata

Le 12 mai 2017, le gouvernement de la Norvège a déposé son instrument de ratification, devenant ainsi la 44ème future Partie à la Convention de Minamata.

L'Afganistan porte à 43 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata
Le 2 mai 2017, le gouvernement de l'Afghanistan a déposé son instrument d'adhésion, devenant ainsi la 43ème future Partie à la Convention de Minamata.

L'Afganistan porte à 43 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata

L'Afganistan porte à 43 le nombre de futures Parties à la Convention de Minamata

Le 2 mai 2017, le gouvernement de l'Afghanistan a déposé son instrument d'adhésion, devenant ainsi la 43ème future Partie à la Convention de Minamata.

Nouvelle étude - Niveaux élevés de mercure chez les femmes des nations insulaires du Pacifique
L'étude révèle des niveaux élevés de mercure dans les cheveux des femmes en âge de procréer vivant dans quatre îles du Pacifique et suggère une relation entre consommation de poissons prédateurs et taux de mercure.

Nouvelle étude - Niveaux élevés de mercure chez les femmes des nations insulaires du Pacifique

Nouvelle étude - Niveaux élevés de mercure chez les femmes des nations insulaires du Pacifique

L'étude révèle des niveaux élevés de mercure dans les cheveux des femmes en âge de procréer vivant dans quatre îles du Pacifique et suggère une relation entre consommation de poissons prédateurs et taux de mercure.

Canada et Burkina Faso futures 41e et 42e Parties à la Convention de Minamata
Les 7 et 10 Avril 2017 respectivement, les gouvernements du Canada et du Burkina Faso ont déposé leurs instruments d'adhésion, devenant ainsi les 41e et 42e futures Parties à la Convention de Minamata.

Canada et Burkina Faso futures 41e et 42e Parties à la Convention de Minamata

Canada et Burkina Faso futures 41e et 42e Parties à la Convention de Minamata

Les 7 et 10 Avril 2017 respectivement, les gouvernements du Canada et du Burkina Faso ont déposé leurs instruments d'adhésion, devenant ainsi les 41e et 42e futures Parties à la Convention de Minamata.

Entrée en vigueur
La Convention de Minamata entrera en vigueur le 16 août 2017. Sa première Conférence des Parties se tiendra du 24 au 29 Septembre 2017 à Genève, en Suisse.

Entrée en vigueur

Entrée en vigueur

La Convention de Minamata entrera en vigueur le 16 août 2017. Sa première Conférence des Parties se tiendra du 24 au 29 Septembre 2017 à Genève, en Suisse.


           

   Réservez la date

Formulaires et documents d'orientation pour la mise en œuvre de la Convention de Minamata
Formulaires et documents d'orientation nécessaires à la mise en œuvre effective de la Convention, adoptée par le CNI à titre provisoire en attendant l'adoption formelle par la Conférence des Parties sont disponibles en ligne.

Formulaires et documents d'orientation pour la mise en œuvre de la Convention de Minamata

Formulaires et documents d'orientation pour la mise en œuvre de la Convention de Minamata

 

 

Pour consulter les actualités plus anciennes, merci de visiter la version anglaise du site.

Copyright 2017 by Minamata Convention on Mercury