La Secrétaire exécutive participe au Japon au lancement d'un projet visant à promouvoir la mise en œuvre de la Convention

lundi 21 octobre 2019

Sept ans après l'adoption de la Convention de Minamata sur le mercure à Kumamoto (Japon), la Secrétaire exécutive de la Convention, Rossana Silva Repetto, s'est rendue à Minamata pour participer au lancement d'un projet financé par le Japon, visant à promouvoir la mise en œuvre de la Convention.

Le projet lancé a pour objectif d'utiliser l'expérience et la technologie de gestion du mercure au Japon et d'améliorer les capacités nationales de chaque pays en matière de développement d'inventaires et d'analyse de données. Environ 30 participants de 12 pays de la région Asie-Pacifique étaient présents.

Les journaux japonais Asahi Shimbun et Kumamoto Daily ont couvert cette histoire dans le but de renforcer l'importance de la Convention de Minamata dans la protection de la vie humaine et de l'environnement contre les effets négatifs du mercure.

Copyright 2020 by Minamata Convention on Mercury  
 | Login