Analyse des évaluations initiales de Minamata présentées à l'ICMGP 2019

jeudi 19 septembre 2019

Du 8 au 13 septembre 2019, la communauté scientifique internationale et les décideurs politiques se sont rencontrés à Cracovie, en Pologne, à la 14eme Conférence internationale sur le mercure en tant que polluant mondial (ICMGP 2019).

Sous le thème de l'ICMGP, «Unir les connaissances sur le mercure mondial avec la responsabilité environnementale, le bien-être humain et la réponse politique», la Secrétaire exécutive de la Convention de Minamata, Rossana Silva-Repetto, a délivré une lecture plénière sur la nécessité des contributions de la communauté scientifique pour mettre en œuvre la Convention de Minamata. Elle a mis l'accent sur l'importance de l'intégration et de la mise en œuvre de la recherche émergente et future sur le mercure dans l'élaboration des politiques.

Lors de cette conférence, le secrétariat de la Convention de Minamata a présenté une analyse des priorités nationales tirées des évaluations initiales de Minamata (MIA). Afin d'aider les pays à identifier les domaines prioritaires dans la mise en œuvre de la Convention de Minamata, le Fonds pour l'Environnement Mondial (FEM) soutient l'élaboration de ces évaluations très utiles pour identifier les besoins en renforcement des capacités et en assistance technique.

Actuellement 39 rapports complets sont disponibles sur le site Web de la Convention, incluant 27 pays devenus parties au cours de la mise en œuvre de leur MIA. Les principales priorités nationales décrites dans les rapports MIA sont l'élimination progressive des produits contenant du mercure ajouté (Article 4) et la gestion des déchets (Article 11). D'autres domaines prioritaires incluent l'exploitation aurifère artisanale et à petite échelle (ASGM, Article 7), les émissions (article 8), les rejets (Article 9) et la surveillance (Article 19).

Dans les mois à venir, une analyse plus approfondie sera effectuée à mesure que de nouvelles évaluations initiales seront disponibles. Les résultats de l'analyse MIA serviront à préparer le développement du programme de renforcement des capacités et d'assistance technique pour 2020-2021. Ils constitueront également la base du Programme International Spécifique et d’autres activités connexes.

Présentation du poster

Le secrétariat de Minamata a également présenté un poster sur l'élaboration d'orientations techniques pour la mise en œuvre de la Convention de Minamata qui lors de la COP3 passera en revue les aspects liés aux produits contenant du mercure ajouté (Article 4 - Annexe A), procédés de fabrication (Article 5 - Annexe B), rejets (Article 9 - liste des sources pertinentes), déchets de mercure (Article 11 - seuils) et sites contaminés (Article 12 - Orientations).

La troisième réunion de la Conférence des Parties à la Convention de Minamata aura lieu du 25 au 29 novembre 2019 à Genève, en Suisse. Plus d'informations peuvent être trouvées sur son site web.

Copyright 2020 by Minamata Convention on Mercury  
 | Login